Hey, tu fais quoi ce week-end ?

Nan je demande parce que si tu sais pas trop comment t’occuper, j’ai noté une liste longue comme le bras de trucs à faire. 

 

Déjà sur mes tablettes depuis un petit temps, le festival Top to Bottom revient pour une troisième édition et investira le parvis de la Halle Pujol tout le week-end. Estampillé « street culture », je te laisse piocher dans la programmation. Mais tu me trouveras sûrement en train de mater le docu sur Pantónio, ou bien en train de boire des verres sur le son des DJ sets, ou bien en train de boire des verres en matant les perf’ live des artistes présents. Ou bien tout ça à la fois.

Dans le même temps, tu peux aussi aller faire un tour du côté des Puces de Saint Ouen, où la fête des puces pactisera avec l’Usine pour accueillir huit artistes urbains (dont Kashink et ses petits bonshommes aux quatre yeux.) Toutes les infos sur l’event Facebook, par ici.

Et si les personnages qui jouent avec des bombes de peinture c’est pas trop trop ton truc, il y a aussi un festival de street photography organisé par le Carrefour des Associations Parisiennes, dans le 12ème. Idem, les infos sont sur l’event Facebook (ça m’évite le copier/coller.)

Bon, puis tu peux aussi tout à fait rester chez toi, emmitouflé dans un bon gros plaid tout doux, et lancer Netflix (entre The Get Down et mille autres choses, il y a de quoi faire.) Ou tu peux aussi prendre 30 minutes pour mater le petit documentaire No Free Walls du magazine Complex sur le Bushwick Collective (collectif qui anime les murs du quartier de Brooklyn du même nom) et son fondateur Joseph Ficalora.

Oh, et il en reste un peu aussi pour le week-end prochain, puisque La Place, premier centre culturel parisien dédié au hip-hop, lancera sa première saison avec un après-midi portes ouvertes le samedi 24 septembre.

Allez, courage, juste un vendredi à survivre avant ce beau week-end !

Publicités