Le mercredi, c’est graffiti (Vol. 2)

Second volet de mes mercredis graffiti ! Et celui là, il est plutôt costaud, puisqu’il est consacré à l’expo éphémère « Face au Mur ». Je vous spoile un peu, mais pas trop.

Quand des graffeurs sont mobilisés par l’association Hip-Hop Citoyens pour s’attaquer à une caserne désaffectée avant sa destruction, ça donne un espace bien dingo à visiter – avec des photos, des fresques, des graff’, et même des trains improvisés.

IMG_1413

IMG_1405

IMG_1410_2

IMG_1378_2

IMG_1388_2

IMG_1389

IMG_1411

IMG_1415

Vous avez jusqu’à la mi-juillet pour aller contempler tout ça, et bien d’autres méga fresques que je ne vous ai pas montrées ici pour vous laisser quelques surprises. Et puis ça ne vous demandera pas beaucoup d’efforts puisque cette ancienne caserne se trouve à la quasi sortie du métro Reuilly-Diderot (ligne 1), qu’on n’attendra de vous qu’une petite participation aux frais de 3 Euros à l’entrée (vous pouvez aussi donner plus, si vous voulez donner un petit coup de pouce à l’association), et que vous pourrez même vous rafraîchir à l’intérieur grâce au petit bar installé près de la sono.

Toutes les infos utiles sont sur la page de l’évènement, bien sûr.

Et les crédits pour les artistes, of course (de haut en bas) : (1) Sonic; (2) Pest (et aperçu de Popay en arrière plan); (3) Sway, Bio, BG 183 et Niger; (4) Kalouf; (5) et (6) multiples tags et graff’ dans ma salle préférée, près du bar; (7) Bio; (8) Batsh

Publicités