Because (he’s) Bad

Il y a 6 ans jour pour jour, alors que je dormais bien profondément au retour d’un vol NY -> Paris, mon mec me réveilla gentiment avec cette phrase : « Michael Jackson est mort ». Gourde endormie avec les yeux à moitié collés, ma réaction sur le coup se limita à : « ben, comment je fais pour le concert? »

Après, il a fallu la digérer, l’information. A coup de rétrospectives sur toutes les chaînes, d’éditions spéciales dans toute la presse, de passions opportunément déclarées dans toutes les conversations, c’était pas facile. Pas facile, quand la gamine de 8 ans qui redécorait ses classeurs avec des photos de « MJ », avait refait surface quelques mois plus tôt pour fêter encore plus fort qu’un anniversaire l’achat de sa place pour sa tournée de retour et d’adieu, à Londres.

Puis c’est redescendu, un peu. Mais si vous cherchez bien, vous trouverez sûrement quelques publications de-ci de-là, pour raviver, en ce 25 juin, le souvenir du grand Michael. Ben tiens, comme ce post !

FullSizeRender

Quand Monsieur Olivier Cachin écrivait pour Picsou Magazine (oui, j’ai vraiment cet article chez moi)

Hommage au génie, donc, qui lui aussi est passé par New York – le temps d’un clip. Celui de « Bad », plus exactement, réalisé par Martin Scorsese et tourné à Brooklyn. La majeure partie de la vidéo prend place dans la station de métro de Hoyt–Schermerhorn Streets – et après son décès, l’idée de renommer la station « Michael Jackson » ou d’y installer une plaque commémorative avait été suggérée, mais elle s’est  heurtée au refus de la MTA.

Si vous avez un quart d’heure devant vous, régalez-vous de la version longue de cette petite pépite :

Mais quand même, en repensant à cette hystérie collective qui a suivi la mort de Michael Jackson, je me dis qu’on va sacrément morfler quand ce sera le tour de Johnny.