Les fées existent, elles sèment des livres

Lancé en mars dernier, le mouvement The Book Fairies se compose d’une petite armée de fées qui sèment des livres dans les lieux publics, invitant le/la découvreu.r.se/lecteur.rice à le transmettre à nouveau après l’avoir lu. Et cette chouette initiative a trouvé une marraine de premier plan en la personne d’Emma Watson, qui est cette semaine à Paris.

Son personnage d’Hermione dans Harry Potter était un petit rat de bibliothèque, et elle est ambassadrice de la campagne He For She des Nations Unies, qui milite pour une approche solidaire de l’égalité des sexes. Il n’était donc presque pas étonnant qu’Emma Watson décide de constituer un groupe de lecture pour échanger sur les romans et essais sur lesquels elle se penche, et tout aussi naturel qu’elle décide de partager ses lectures avec nous.

Son book club, il répond au doux nom d’Our Shared Shelf. C’est un groupe ouvert sur Goodreads, par le biais duquel Emma Watson conseille un livre tous les deux mois environ, ouvrant la discussion ensuite entre les membres du groupe (venez, on est déjà plus de 190 000…)

Et pour la première fois le 8 mars dernier, Our Shared Shelf et Emma Watson ont fait équipe avec The Book Fairies pour planquer des bouquins dans le métro de New York, récidivant quelques temps plus tard à Londres. Et aujourd’hui, bingo : ça se passe à Paris !

Les Book Fairies, ce sont de petites fées – qui peuvent, en fait, être n’importe qui, y compris vous et moi – qui choisissent de partager leurs lectures en déposant des livres un peu partout. L’idée d’une bibliothèque à ciel ouvert, et d’une chaîne de lecture ouverte, en quelque sorte. Et quand elles partent en campagne, ça vire rapidement à la chasse au trésor… Elles ont donc lancé leur dernière campagne hier, après le coup d’envoi donné par Emma Watson sur Twitter :

La chasse au trésor s’est ensuite poursuivie tout l’après-midi, avec des bouquins planqués aux alentours de l’Hôtel de Ville, de la Place de la Concorde ou des Champs Elysées. Super chance pour moi qui bosse juste à côté, et qui ai pu m’éclipser du bureau pour aller me balader (sous une chaleur de l’enfer)… et finalement trouver l’un des 100 exemplaires de La Servante écarlate disséminés dans Paris ! (J’avoue tout: j’ai un peu couru comme une golmute quand j’ai aperçu le petit ruban vert sur un banc de la Place de l’Etoile, et j’avais le coeur qui battait comme une gamine de 4 ans qui ouvre un cadeau.)

Petit bonus : un mot rédigé par Emma Watson (en français, s’il vous plaît) a été inséré dans chacun des 100 exemplaires…

La chasse au trésor parisienne se poursuit aujourd’hui, et des indices sont égrenés au fur et à mesure sur les réseaux sociaux des Book Fairies… Alors rendez-vous sur leurs comptes Twitter (ici pour le compte monde, et pour le compte français) et Instagram (ici et ).

Bonne chance, et ouvrez l’oeil !

P.S. : si ça vous dit, rien de plus simple que de devenir une Book Fairy ! Un livre de votre bibliothèque, un sticker (en vente sur leur site), et vous êtes paré pour aller semer à votre tour ! 

Publicités